«Maison de l’Amazonie», Stuttgart

Le concept de la volière se présente selon sa plus extrême dématérialisation : semblable à une toile, un filet de corde filigrane est tendu entre les points les plus hauts et les plus bas, les arbres et les volières entièrement recouvertes de végétation. L'itinéraire à travers les enclos permet le contact direct sans aucune séparation entre les oiseaux et les visiteurs. Au sein de l'édifice classé de la Wilhelma et du parc boisé, le public profite ainsi avec aisance des qualités du jardin botanique historique et de celles d'un jardin zoologique moderne.

mail
Top